Le Syndicat Val d’Oisien des Entreprises de Travaux Publics réunit les entreprises de Travaux Publics du Département. Ces entreprises représentent les domaines de spécialité dans les secteurs de la route, de l'assainissement, de l'adduction d'eau, du génie civil, de l'électricité et de l'aménagement qualitatif. Le SVOETP, c’est un travail quotidien de partenariat auprès de nos adhérents et des acteurs publics pour :

  • Faire connaître nos entreprises et leurs expertises auprès des partenaires de la construction,
  • Faire entendre les propositions des entreprises et leurs préoccupations pour garantir une activité durable sur le territoire,
  • Accompagner l’évolution des pratiques des professionnels et des maîtres d’ouvrages,
  • Se mobiliser pour promouvoir l’insertion et l’emploi durable dans les Travaux Publics,
  • S’engager pour généraliser une démarche environnementale responsable des chantiers.
Le SVOETP a la volonté d’être aux côtés des entreprises et des donneurs d’ordre, un des moteurs du dynamisme économique et social du Département du Val d’Oise.

1- Vous avez souhaité participer à cette première édition des Trophées pour l’égalité des chances qui s’inscrit dans le cadre de la dynamique La France une chance. Les entreprises du Val d’Oise s’engagent ! Pourquoi ?

Nous avons candidaté à la suite de la mise en œuvre à l’automne 2019 d’une nouvelle plateforme de formation aux métiers TP. Cette plateforme est un outil qui permet à des personnes éloignées de l’emploi du Val d’Oise de découvrir notre secteur d’activités, de se former à nos métiers et d’intégrer nos entreprises implantées dans le Val d’Oise. Aujourd’hui ce sont 9 candidats qui sont en contrat de professionnalisation dans nos entreprises.

Nos entreprises de Travaux Publics ont à cœur de faire de l’insertion, en tant qu’acteur économique du territoire, elles sont favorables à l’emploi local. L’emploi que nous créons, nous souhaitons qu’ils bénéficient aux publics du Val d’Oise. C’est donc naturellement que nous avons signé la Charte « La France une chance, les entreprises du Val d’Oise s’engagent ! »

2. Que représente l’égalité des chances et quelles sont les perspectives au sein de votre fédération ?

Dans nos métiers, nous recrutons des publics sans niveau de qualification jusqu’à des profils d’ingénieur. Cela veut dire que toute personne motivée, respectueuse des consignes, prête à s’engager dans une équipe a ses chances pour rejoindre nos entreprises.

C’est la base d’une bonne intégration dans une équipe. A partir de là, chacun a ses chances pour intégrer la filière des Travaux Publics, faire ses preuves et évoluer en interne. La pratique et l’apprentissage du métier dans ses gestes techniques, les entreprises de TP s’en chargent et proposent les formations adéquates.

3-Quelles sont les perspectives pour l’égalité des chances au sein de votre entreprise ?

Cette philosophie de l’égalité des chances, elle est ancrée dans les pratiques de recrutement et de management des entreprises de Travaux Publics. Nous avions initié la réflexion en janvier 2020 autour d’un projet de formation à destination des réfugiés pour accompagner la reprise de l’activité et répondre aux besoins en emplois de nos adhérents.

La crise sanitaire a porté un coup d’arrêt à notre activité, et les perspectives de fin d’année et sur le 1er semestre 2021 freinent l’engagement des entreprises sur des projets d’emploi et d’insertion. Pour autant, nous croyons à la reprise et appelons nos donneurs d’ordre à se mobiliser très rapidement car des chantiers qui sortent ce sont des emplois sauvegardés et des créations d’emploi à venir.

Notre dispositif de plateforme de formation TP nous souhaitons pouvoir le relancer rapidement en 2021.

4-En quelques mots la présentation de votre pratique, avec quels acteurs, quels partenaires vous vous êtes appuyés, et quels sont les outils que vous avez pu mobiliser ?

La plateforme de formation vise sur 15 mois la formation de 9 candidats éloignés de l’emploi (demandeurs d’emplois, BRSA, jeunes de missions locales…) sur le titre professionnel Maçon VRD.

La recherche des candidats a été coordonnée par le GEIQ IDF qui a mobilisé tout le réseau des acteurs de l’emploi : Pôle Emploi, Missions Locales, maisons de l’emploi, associations…. Les entreprises ont participé collectivement à une session de recrutement.

Une fois sélectionnés, les candidats ont débuté une POEC (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective), cette action de formation permet à plusieurs demandeurs d'emploi d'acquérir les compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle. Cette action a été portée par notre OPCO, Constructys, et le Pôle Emploi.

La formation se déroule sur un plateau technique de formation installé sur le territoire à l’AFPA de Bernes-sur-Oise. Ce plateau technique est une simulation, grandeur nature, d’un véritable chantier. La formation vise l’acquisition des gestes techniques, postures, et compétences métiers pour intégrer une équipe de Travaux Publics.

Tout au long du parcours, les candidats sont accompagnés par le GEIQ IDF qui assure l’accompagnement administratif et social des candidats aux côtés de nos entreprises.